Allègements et réouvertures


25 novembre 2020

Allègement du confinement. Ce qui sera autorisé ou non à partir du samedi 28 novembre

Réouverture des commerces « non essentiels » et des bibliothèques, déplacements limités à 20 km ou encore, maintien de la fermeture des salles de sport et des restaurants : on vous en dit plus sur la première étape du déconfinement en trois temps présenté mardi soir par Emmanuel Macron.

Ce qui sera autorisé

Vous rendre dans des commerces non essentiels

Emmanuel Macron a levé les contraintes aux achats de Noël en autorisant les commerces « non essentiels » à rouvrir jusqu’à 21h.

Munis d’une attestation, vous pourrez donc visiter à nouveau vos libraires et disquaires, aller dans les boutiques de vêtements ou encore chez le coiffeur. Les commerçants devront cependant respecter un protocole sanitaire « stricte » avec une jauge d'occupation d'une personne pour 8m2 au lieu d’une personne pour 4m2.

Les services à domicile seront eux aussi autorisés, a indiqué le Emmanuel Macron, sans plus de précisions quant à leur nature.

Aller à la bibliothèque et aux archives

Fermées depuis le 28 octobre, ces établissements vont pouvoir rouvrir avec des règles sanitaires « strictes » qui doivent encore être précisées. 

Se promener à plus d’1km de chez soi et pendant plus d’1heure

La limite du 1km - 1 heure pour les promenades et activités sportives en plein air a été repoussée à 20 km et 3 heures. Vous devrez toutefois toujours avoir une attestation sur vous.

Assister à une cérémonie religieuse

Les offices seront autorisés mais limités à 30 personnes maximum.

Inscrire ses enfants à une activité extra-scolaire en plein air

Il faudra cependant attendre le 15 décembre pour les activités en salle.

Ce qui reste interdit

Aller au cinéma, au théâtre ou au musée

Les salles de cinéma, les théâtres, les musées demeurent fermés et ne pourront reprendre leur activité avant le 15 décembre, si les conditions sanitaires le permettent.

Pratiquer un sport d’hiver 

« Il me semble impossible d'envisager une réouverture pour les fêtes » des stations de ski mais plutôt « courant janvier », a tranché mardi soir Emmanuel Macron, douchant les espoirs du secteur.

Retourner au travail si cela n’est pas nécessaire

« Il faudra continuer à rester chez soi, à télétravailler quand cela est possible », a demandé Emmanuel Macron. Pas de retour au travail si le présentiel n’est pas nécessaire, donc. Et, les salariés autorisés devront toujours se munir d’une attestation spécifique fournie par l’employeur.

Faire la fête entre amis

Les réunions privées et les rassemblements familiaux demeurent interdits, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Pratiquer un sport en salle

La réouverture des salles de sport n’est pas envisagée avant le 20 janvier et à condition que la situation sanitaire reste sous contrôle.

Aller au restaurant, dans un bar ou en discothèque

Les bars, discothèques et restaurants garderont leurs rideaux baissés pendant les fêtes de fin d’année. Les restaurants pourraient rouvrir à partir du 20 janvier « si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5 000 cas par jour », a indiqué Emmanuel Macron. La réouverture des bars n’a, elle, pas été évoquée par le chef de l’État. 

Ce qui n’est pas encore sûr 

Quid des visites immobilières 

Le président n’a pas abordé le sujet mardi soir mais, selon une information du Parisien, Jean Castex devrait autoriser les agences immobilières à reprendre leurs activités dès samedi.

Ce qui pourrait changer à partir du 15 décembre

Déconfinement et couvre-feu

Si, au 15 décembre, le nombre de cas de contaminations quotidien retombe à 5 000 et le nombre de patients traités en réanimation pour une infection Covid-19 tombe à 2 500-3 000, alors l’étape 2 du déconfinement envisagé par le gouvernement pourra entrer en action. Les déplacements seront alors permis, y compris entre régions, et sans avoir besoin d’attestation. Un couvre-feu national sera cependant mis en place de 21 h 00 à 7 h 00 du matin.

Noël en famille

Ce couvre-feu pourra être levé les 24 décembre et 31 janvier pour nous permettre de fêter Noël et le jour de l’An avec nos proches. « Les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés », a cependant précisé Emmanuel Macron.

Réouverture des cinémas, théâtres et musées

Ces établissements pourront reprendre leurs activités, avec un système d’« horodatage » pour s'adapter au couvre-feu, a indiqué le chef de l’État.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article